Épisode:Galactica, la bataille de l'espace

De Battlestar.Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Le sujet de cet article est lié à l'unique saison de la Série Originale
Épisode Crédits Retranscription Images Citations
Galactica, la bataille de l'espace
Un épisode triple de Galactica
Image illustrative de l'article Galactica, la bataille de l'espace
Sérina assiste impuissante à la destruction de Caprica.

Titre original Saga of a Star World
N° d'épisode Saison 1
Épisode 01
Réalisé par Richard A. Colla
Écrit par Glen A. Larson
Directeur de la photographie Ben Colman
Code production 50280/1/2
Date de diffusion originale 17 septembre 1978 (ABC)
Durée 139' 06"
Invités
et
Guest Star spécial
Chronologie des épisodes
Les Tombes de Kobol, 1re partie Suivant
Image titre de l'épisode
Le traité de paix entre les Humains et les Cylons s'avère être une ruse des Cylons qui ont pour objectif l'extermination de la race humaine. Une flotte de vaisseaux improvisée, embarquant les survivants des Douze Colonies détruites, fuit la tyrannie cylone conduite et protégée par le Galactica, et tente de trouver et d'atteindre une ancienne colonie perdue, la Terre.
Galactica, la bataille de l'espace est le 1er épisode de l'unique saison de Galactica. Il s'agit du pilote de trois heures (pubs incluses) de la Série Originale.

Points essentiels

Nouveaux éléments développés

Battlestar Atlantia • Président Adar • Quorum des Douze • Douze Colonies de l'Homme • Battlestar Galactica • Zac • Starbuck • Apollo • Rigel • Viper • Vecteur de Lianus • Baltar • Adama • Livre de guerre • Tanker cylon • Scanner • Chasseur cylon • Athéna • Tigh

Histoire

Acte 1

  • Cinq battlestars se trouvent non loin de la vieille lune Cimtar : le Galactica, l’Atlantia, l’Acropolis, le Pacifica et le Triton.
  • À bord du battlestar Atlantia, le président Adar porte un toast en compagnie des délégués du Quorum des Douze sur la célébration d'un accord de paix qui est sur le point d'être signé entre les humains et les Cylons à l'aube du septième millénium du temps. Parmi les membres du Quorum se trouvent le comte Baltar et le commandeur Adama.
  • À bord du Galactica, le lieutenant Zac, petit frère d'Apollo, insiste auprès de Starbuck pour que ce dernier lui cède sa place au sein de la patrouille de routine qu'il doit faire avec Apollo ceci afin de prouver à son frère qu'il est un guerrier sur qui il peut compter. Apollo, bien au fait de la duperie, accepte d'avoir Zac avec lui. Zac laisse éclater sa joie et sort de la pièce. Apollo et Starbuck se remémorent alors leurs jeunes années puis Apollo taquine Starbuck au sujet de son estomac (l'« excuse » donnée par Starbuck en face d'Apollo pour que Zac puisse voler à sa place).[1]
  • Le caporal d'escadrille Rigel donne le feu vert à Apollo et Zac pour décollage immédiat et les deux décollent du Galactica en direction du vecteur de Lianus. Tandis que Zac est émerveillé du spectacle visuel, Apollo lui espère qu'une fois la paix instaurée, ils pourront de nouveau faire de l'exploration spatiale.
  • À bord de l’Atlantia, Adar félicite Baltar pour ce qu'il a fait en faveur de l'armistice et qu'il est assuré d'avoir son nom inscrit dans les manuels historiques. Puis Adar se rend auprès d'Adama, remarquant que la fête n'est « pas un grand succès auprès de tous ses enfants ». Adama lui fait part de son scepticisme au sujet du traité de paix ainsi que de la haine chronique des Cylons envers l'humanité et sa soif de liberté et d'indépendance. Adar le rassure en disant que ce sont les Cylons qui ont demandé la paix.
  • Lors de la patrouille, Zac remarque deux cibles au-dessus de la lune Cimtar. Apollo part en reconnaissance et identifie l'une des cibles comme étant un cargo cylon apparemment vide. Lorsqu'il atteint le second vaisseau, un autre cargo, les scanners du Viper d'Apollo se brouillent. Pensant que le cargo dissimule autre chose, Apollo poursuit dans la brume et découvre finalement une armada de chasseurs cylons. Il demande aussitôt à Zac de dégager de là.
  • Apollo et Zac engagent le combat contre quatre chasseurs, mais le moteur supérieur du Viper de Zac est endommagé lors de l'attaque. Apollo le rassure en disant que même à dix contre un cela peut le faire. Mais quand le scanner de Zac montre qu'ils sont en fait à 1 000 contre un, les choses se corsent. Zac demande à Apollo de partir sans lui avertir la flotte de l’embuscade imminente des Cylons. À regret, Apollo abandonne son petit frère qui poursuit sa course tant bien que mal.
  • La navette coloniale avec à bord le commandeur Adama et Athéna approche du Galactica. Athéna est surprise de constater que le vaisseau vient d'être mis en état d'alerte. Au centre de contrôle, le colonel Tigh informe Adama qu'une des patrouilles a eu des ennuis, mais que les signaux sont brouillés. Adama rapporte cela au président et demande le lancement d'une patrouille pour les intercepter. Baltar convint Adar de ne pas lancer de chasseur de peur de fragiliser un peu plus le traité de paix. Adama demande alors que la flotte soit placée en état d'alerte. Adar dit qu'il va considérer la question. Tigh informe aussi Adama que la patrouille en question est composée d'Apollo et aussi de Zac, dont c'est la première mission.
  • Pendant ce temps, Zac tente le tout pour le tout pour rejoindre le Galactica mais son Viper perd peu à peu du terrain face aux chasseurs cylons.
  • Contournant les ordres du président, Adama ordonne à Tigh de placer le battlestar en état d'alerte dans le cadre d'un exercice, ceci afin de permettre aux chasseurs du vaisseau d'être prêts pour se défendre.
  • Starbuck joue au jeu de pyramide et abat son jeu gagnant, une parfaite pyramide, au moment où la sirène d'alerte retentit. Tentant de récupérer ses gains, il est dans l'obligation de se rendre avec les autres pilotes sur le pont d'envol.
  • Le sergent Omega rapporte que des vaisseaux rapides s'approchent à grande vitesse. Athéna annonce qu'une des navettes de patrouille approche. Adama ordonne de faire venir le pilote dès son arrivée à bord et d'appeler aussi le président.
  • Pendant qu'Apollo fait son approche et que Starbuck entre dans le cockpit de son Viper, Adama informe le président Adar que des vaisseaux s'approchent. Baltar suppose qu'il s'agit d'un comité d'accueil cylon et suggère d'éviter toute manœuvre jugée guerrière qui pourrait compromettre l’élaboration du premier traité de paix en 1 000 ans [sic!].
  • Alors que Zac se trouve tout près du Galactica, son Viper est abattu par les Cylons. Quand Adar demande ce que c'était, Adama répond tristement : « C'était mon fils, Monsieur le président ».

Acte 2

  • Les chasseurs cylons lancent leur attaque contre les battlestars. Seul le Galactica est suffisamment paré pour permettre le lancement immédiat des Vipers ainsi que l'activation de ses batteries. Les autres battlestars n'ont pas encore lancé leurs propres chasseurs.
  • Appolo arrive au centre de contrôle et rapporte l'embuscade des Cylons ainsi que sa volonté de retourner chercher Zac. Tigh lui apprend la mort de Zac, son père ayant tout juste la force de tenir son épaule.
  • Le lieutenant Boomer est engagé par un chasseur cylon. Le sergent Jolly traque le chasseur et l'abat.
  • Apollo précise qu'aucun vaisseau-amiral cylon n'est présent avec les chasseurs ce qui n'est normalement pas possible. Ils supposent alors que les cargos ont dû être utilisés pour refaire le plein des chasseurs, permettant ainsi aux bases astrales d'être ailleurs.
  • Adama réalise que les bases astrales se rassemblent pour attaquer directement les Colonies. Adama contacte Adar et demande la permission de quitter le champ de bataille afin de pouvoir défendre leurs planètes. Adar se rend compte, mais trop tard, qu'ils ont été bernés. Durant la transmission, les Cylons s'attaquent au battlestar Atlantia, le vaisseau du président, et finissent par le détruire. Tigh annonce que trois bases astrales se trouvent sur trois coordonnées distinctes correspondant à Virgon, Sagittaria et Caprica.[2]
  • À bord d'une base astrale, un centurion cylon rapporte au leader impérial que les bases sont positionnées près des Colonies. Le souverain ordonne le lancement de l'attaque des planètes afin d'éradiquer la race humaine de l'univers. Des chasseurs décollent des bases astrales pour attaquer les Colonies.
  • À bord du Galactica, Adama ordonne de se rendre à toute vitesse chez eux. Omega rapporte à Adama que des petits vaisseaux se dirigent vers la planète. Starbuck, Boomer et Greenbean se rendent compte que le Galactica quitte le champ de bataille et les différents pilotes se demandent pourquoi.
  • Lorsque Galactica se rapproche de Caprica, Omega rapporte que le brouillage des ondes s'est arrêté. Alors que Tigh suggère que l'attaque est imminente, Omega précise que les transmissions longue port fonctionnent et qu'ils auront bientôt une retransmission civile.
  • Sérina, une journaliste, se trouve au présidium de Caprica, rapportant sur les ondes que les préparatifs sont en cours. Elle indique aussi qu'ils n'ont pas reçu de nouvelles sur les pourparlers à cause d'un brouillage bloquant les communications. Puis, entendant un bruit dans le ciel, Sérina lève les yeux et assiste à l'attaque des chasseurs cylons qui bombardent la ville. Les caméras filment toute la scène d'horreur et de destruction. La population s'affole et court dans tous les sens.
  • Parmi la foule se trouve Boxey accompagné de son daggit Muffit descendant les marches à toute vitesse. Sérina s'en aperçoit et l'appelle afin de le protéger. Alors qu'ils se cachent derrière une obélisque, un Capricain en lambeaux et paniqué saisit Sérina et Boxey pour les placer le long d'un mur mais se retrouve abattu peu après par les chasseurs cylons. Le daggit de Boxey court parmi les décombres. Au moment où Boxey demande à sa mère où il est, un pan de l'obélisque tombe sur Muffit. Sérina tente de rassurer son fils.
  • À bord du Galactica, l'équipage en état de choc visionne les images de destruction. D'après les commentaires, 31 villes subissent un feu nourri. Athéna refuse la consolation de son père et quitte son poste. C'est Apollo qui réconforte son père attristé, précisant qu'ils n'avaient pas le choix. Omega rapporte que les bases astrales cylones attaquent toutes les planètes et que Sagittaria est en feu. Adama réclame sa navette pour se rendre sur Caprica. Tigh désapprouve car il serait une cible pour les radars cylons. Apollo convainc son père d'y aller avec son Viper, proposition supportée par Tigh.
  • Rigel informe Tigh que 67 chasseurs sont appontés, 25 d'entre eux appartenant au Galactica. Omega rapporte qu'aucun battlestar n'a survécu : Galactica est le seul battlestar survivant.
  • Starbuck alerte Galactica que ses commandes d'accélérateur ne fonctionnent plus. Athéna fait une checklist afin de résoudre le problème à distance sans succès. Tigh annonce qu'il devra apponter à pleine vitesse. Athéna se précipite sur le pont tandis que Starbuck réussit à stopper son Viper. S'inquiétant pour la santé de Starbuck, ce dernier reproche à son père de les avoir abandonnés à leur sort en pleine bataille. Athéna lui apprend que toutes les colonies ont été détruites, ce qui laisse Starbuck incrédule.

Acte 3

  • Le Viper d'Apollo atterrit sur Caprica. Pendant que des personnes approchent des lieux et qu'Apollo découvre le spectacle de désolation, Adama se trouve dans les ruines de sa maison. Il ouvre un coffre rassemblant des photos souvenirs de sa femme Ila et de ses enfants, étant certain que sa femme était bien présente dans la maison lors de l'attaque. Adama est submergé par la douleur et des remords.
  • Une foule arrive au pied du Viper. Au moins deux Coloniaux en colère s'en prennent à Apollo, reprochant aux pilotes de ne pas avoir été là pour les défendre lors de l'attaque. Lorsque Sérina réussit à les tempérer, Apollo leur dit que la majeure partie d'entre eux sont morts à l'exception du Galactica. Adama rajoute que le président des Douze Colonies ainsi que les membres du conseil sont morts eux aussi. Adama demande à ce que tous les survivants puissent s'enfuir à bord de tout ce qui peut voler dans l'espace et les transporter. 220 vaisseaux représentant les Colonies abandonnent leurs planètes pour se retrouver sous la protection du seul battlestar survivant Galactica.
  • Alors que Baltar contemple les dégâts, un centurion cylon l'informe que des survivants auraient réussi à s'enfuir à bord de vaisseaux. Baltar semble confiant sur le peu de chances de survie des humains mais ordonne malgré tout au centurion d'exécuter les ordres de l'empereur et de poursuivre jusqu'au dernier humain en vie.

Apparition des personnages

Production

  • Cet épisode a aussi été diffusé en trois parties distinctes à la télévision (aussi bien en syndication qu'à la télévision française).

Version française

  • Les voix françaises du pilote télévisé sont différentes à la fois de la version cinéma et du reste de la série.
  • Les termes utilisés dans la version française de l'épisode pilote ainsi que les voix françaises sont assez différents de ce qui apparait dans le reste de la série :
    • Les Cylons sont appelés « Salions » certainement pour coller à la prononciation originale.
    • Apollo est appelé « Apollon », correspondant en fait à la traduction française du nom original Apollo. Tigh lui donne le grade de commandant alors qu'il est capitaine.
    • L'unité de mesure centon est appelé « cention ».
  • Le Quorum des Douze est appelé « Conseil des Sages » (« Conseil des Douze » dans les sous-titres).
  • Les délégués du Quorum des Douze sont appelés « ambassadeurs » (avec même un petit accent germanique, « ambazadeurs ») par le président Adar alors qu'il s'agit bien de « délégués » dans la VO et la version française cinéma.
  • Lorsque Zac et Apollo partent en mission de patrouille, la VO mentionne qu'ils partent en direction du vecteur de Lianus, alors que la version française n'en parle pas.
  • Les sous-titres français orthographient Cimtar de la façon suivante : « Cymtar », ce qui diffère des sous-titres malentendants anglais.

Notes et références

Notes

  • Le terme « battlestar » n'est pas utilisé dans la version française doublée. Le plus souvent, c'est le terme « base stellaire ». Sur Battlestar.Wiki, ce sera plutôt le premier terme qui sera privilégié, ceci afin de bien différencier les battlestars des « bases astrales » ou basestars, c'est-à-dire les vaisseaux-mères cylons. On entend aussi le terme « astrobase », mais il est utilisé aussi bien pour le Galactica que pour les vaisseaux-mères cylons. On entend aussi le terme « vaisseau-amiral », mais là aussi il est utilisé pour les deux. Les versions françaises ne sont pas rigoureuses en la matière et cela est très difficile de s'y retrouver. Il y a même d'énormes différences entre la version française cinéma du pilote et la version française télévisée (et pas seulement dans les voix utilisées).

Références

  1. La première référence à l'estomac se trouve dans les scènes supprimées. Il n'en parle pas dans la version télévisée.
  2. La version française doublée dit « de la Vierge, du Sagittaire et du Capricone »