Galactica (série télévisée)

De Battlestar.Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la série originale de 1978 créée par Glen Larson. Pour la série réinventée de 2004, voir Battlestar Galactica (LSR). Pour les autres significations, voir Galactica (homonymie).

Raccourci :
LSO
Galactica
Image illustrative de l'article Galactica (série télévisée)
Générique de Galactica
Titre original Battlestar Galactica
Genre Série télévisée
Créé par Glen A. Larson
Distribution principale Richard Hatch
Dirk Benedict
Lorne Greene
Compositeur Stu Phillips
Pays d'origine USA
Langue originale Anglais
Nombre de saisons 1
Nombre d'épisodes 21 (dont 1 triple et 1 double)
Production
Durée 1 x 135 min, 1 x 90 min et 19 x 45 min
Compagnies de production Glen A. Larson Productions
MCA/Universal
Diffusion
Chaine de diffusion originale ABC
Format d'image 4/3
Format audio mono d'origine, DD 5.1 sur les rééditions DVD.
Diffusion originale 17 septembre 1978 – 29 avril 1979
Chronologie
Émissions liées Galactica 1980
Battlestar Galactica (2003)

Galactica (titre original Battlestar Galactica) est la première série télévisée de la franchise Battlestar Galactica racontant la saga de la survie de l'humanité face aux Cylons.

Présentation et concept

Le tout premier épisode de la série télévisée originale Galactica a été diffusé pour la première fois aux USA sur le réseau de télévision ABC le 17 septembre 1978. Étant l'un des programmes de télévision les plus spectaculaires jamais produits pour l'époque, Galactica n'a pourtant duré que le temps d'une seule saison, mais elle a généré un fandom actif jusqu'à aujourd'hui.

Galactica (appelé aussi Série Originale ou LSO sur ce wiki afin de la différencier de la Série Réinventée de 2004) a été créé par Glen A. Larson. Le concept de la série a graduellement évolué d'un projet précédent intitulé Adam's Ark (L'Arche d'Adam). Bien que Larson avait dans ses cartons Adam's Ark depuis la fin des années 1960, ce ne fut pas avant 1978, après le succès de La Guerre des étoiles (Star Wars), qu'un intérêt certain pour la série commença à émerger.

Historique de la production

Tout d'abord envisagé comme une série de téléfilms pour ABC qui aurait consisté en un premier téléfilm de trois heures puis deux autres films supplémentaires de deux heures chacun, Galactica a finalement été décliné en une série télévisée classique hebdomadaire. Les « sept premières heures » de la série, comprenant Galactica, la bataille de l'espace, Les Tombes de Kobol et Le Canon de la montagne glacée, auraient coûté la bagatelle — de « plus d'un million de dollars par heure », d'après le publicitaire Joe Stanley — de plus de sept millions de dollars. Cependant, cet avis est contredit par Richard Colla, qui a révélé que le budget alloué pour le seul pilote de trois heures s'élevait à neuf millions de dollars, alors qu'il a été vendu à ABC pour la somme de 1,8 million de dollars.

Pour rentabiliser les coûts, le pilote de trois heures a été recoupé pour sortir au cinéma. Plusieurs semaines avant la première diffusion de la série télévisée aux USA, le pilote de la série est sorti sous format deux heures au Canada, en Europe et au Japon. Sorti le 7 juillet 1978, la version cinéma fit un score honorable, quoique modeste.

Le pilote Galactica de trois heures fut diffusé sur la chaîne ABC le 17 septembre 1978. Dans les huit mois qui suivirent, 17 épisodes originaux de la série furent diffusés, totalisant au total 24 heures de diffusion (incluant les coupures publicitaires).

Distribution

Acteurs principaux

Acteur secondaires

Épisodes de Galactica

Lors de sa saison unique, la série est passée par différentes phases, tandis que la Flotte s'éloignait des Colonies et se rapprochait de la Terre. Après le pilote initial de la série, où la Flotte visita Carillon, le prochain arrêt fut la planète mythique Kobol où fut trouvé l'ancien berceau de l'humanité. Ensemble, ces deux histoires mirent en place le mythos de la série.

Plus tard, il y eut une série d'épisodes où les Coloniaux visitèrent des colonies perdues telles qu'Equellus, Proteus et Antilla.

Au milieu de la saison, il y eut quelques épisodes en deux parties qui mirent en place des faire-valoir pour le commandeur Adama en la personne du commandeur Cain ou du comte Iblis.

Puis il y eut quelques épisodes qui se focalisèrent sur la vie au sein de la Flotte, notamment sur des personnages comme Chameleon. Ils furent suivis par une série d'épisode basés sur l'arc Terra.

Enfin, les Cylons, qui furent absents durant pas mal d'épisodes, furent réintroduits dans le dernier épisode.

Narration

Narration d'ouverture

Version originale

Il existe deux versions différentes de la narration d'ouverture, toutes deux dites par Patrick Macnee (bien connu pour son interprétation de John Steed dans la série britannique Chapeau melon et bottes de cuir), qui interpréta aussi le comte Iblis et fut la voix du leader impérial le temps de la série.

Voici la traduction du texte original de la séquence d'ouverture de Galactica, la bataille de l'espace ("Saga of a Star World") :

Certains croient que la vie ici a commencé là-bas, au fin fond de l'univers, avec des tribus d'humains qui auraient pu être les ancêtres des Égyptiens, ou bien des Toltèques, ou alors des Mayas. Ils auraient pu être les architectes des grandes pyramides, ou bien des civilisations perdues de Lémurie ou de l'Atlantide. Certains croient qu'ils pourraient aussi être les frères des hommes qui en ce moment même luttent pour survivre là-bas, tout là-bas, dans les étoiles.

Voici maintenant la traduction du texte original de la séquence d'ouverture à partir de l'épisode Les Tombes de Kobol, 1re partie, ainsi que les suivants :

Certains croient que la vie ici a commencé là-bas, au fin fond de l'univers, avec des tribus d'humains qui auraient pu être les ancêtres des Égyptiens, ou bien des Toltèques, ou alors des Mayas. Certains croient qu'ils pourraient aussi être les frères des hommes qui en ce moment même luttent pour survivre, quelque part au-delà des cieux.

Version française

La version française d'introduction est assez similaire quant au premier épisode :

Certains pensent que la vie ici a commencé là-bas, à l'autre bout de l'univers, avec des tribus d'êtres humains, qui étaient peut-être les ancêtres des Égyptiens, ou des Aztèques, ou des Mayas ; que c'étaient peut-être eux les architectes des grandes pyramides, ou des civilisations perdues de Lémurie ou de l'Atlantide. D'autres pensent même qu'ils reste des frères de ces êtres humains, qui luttent toujours pour leur survie, quelque part au-delà des cieux.

Par contre, la version française introduite dans l'épisode Les Tombes de Kobol, 1re partie est totalement différente de la version originale. Il s'agit en fait de l'enregistrement du journal de bord que le commandeur Adama fait dans l'épisode Meilleurs Vœux de la Terre  :

Par la grâce du Seigneur des Kobols [sic!], le Galactica continue à conduire les survivants en direction de ces lumières qu'un jour ils nous a été donné de voir et qui ont disparu tout à coup sans autre explication. Certains pensent que ces lumières, peut-être celles des vaisseaux inter-galactiques, viennent de la Terre. Ce qui nous donnerait alors l'espoir, le grand espoir qu'ils ont atteint un degré très avancé de technologie. Jusqu'à présent hélas, rien dans notre long voyage ne nous laisse croire que nous puissions cesser nos investigations et que nous ayons trouvé ce que nous cherchons.

Narration de clôture

Version originale

La narration de clôture est dite par Lorne Greene à partir de l'épisode Les Tombes de Kobol, 1re partie :

Fuyant la tyrannie des Cylons, le dernier battlestar, Galactica, conduit une flotte disparate et fugitive à la poursuite d'une quête solitaire — une planète luxuriante qui s'appelle la Terre.

Version française

La version française est assez différente de la VO et n'est pas dite par la voix française de Lorne Greene.

Et dans le silence sidéral, la flotte des derniers survivants d'une civilisation perdue reprend sa longue quête, sa longue recherche de ses origines, une planète connue sous le nom de Terre.

« An Deux »

Assez récemment, le fils de Glen Larson, Chris, découvrit différents souvenirs provenant de la collection personnelle de son père. En plus des paquets destinés au fan club officiel Battlestar Galactica, il est aussi passé au travers d'une description présentant la seconde saison de Galactica. Dans cette description, plusieurs changements furent proposés, comprenant entre autres la réduction de la taille de la distribution, l'ajout d'Isaac Asimov comme consultant histoire et science, ainsi que des changements importants de personnages.

Bien que l'on ne sache pas si ce document a été transmis aux studios Universal, il met en lumière l'origine de différents concepts introduits dans Galactica 1980. Ces concepts comprenaient notamment des Cylons androïdes humains, Boomer qui devient le commandant en second (XO) du Galactica ainsi que le personnage de « Troy ».

Annulation et renaissances (en quelque sorte)

Prétextant des audiences déclinantes et des dépassements de coût, ABC annula Galactica en avril 1979. Le dernier épisode, La Main de Dieu, fut diffusé aux USA le 29 avril. Les fans furent en général sous le choc d'apprendre que la série a été annulée car l'audience était suffisamment robuste. Cependant, quelques années plus tard, certains fans crurent qu'ABC a débranché la prise de courant lorsque la série a vu ses audiences décliner quand les responsables du network demandèrent des modifications de script qui conduisirent à un format moins attrayant de type « spectacle familial », ainsi qu'un dédain pour la série et le désir de faire toujours plus de profit. Certains fan réagirent de façon philosophique, croyant qu'une continuation de série où une résurrection était toujours possible, comme ce fut le cas pour Star Trek ou Night Gallery.

Après l'annulation de la série, le pilote fut édité dans une nouvelle version cinéma, avec certaines scènes retaillées voir remontées entièrement. Cette version eut la particularité d'utiliser le procédé d'amélioration du son Sensurround qui fut inauguré avec le film Tremblement de terre (Earthquake) en 1974, les critiques considérant dans l'ensemble qu'il s'agit peut-être du seul film où cette technologie a été utilisée proprement. Ce fut, en fait, le dernier des quatre seuls films qui sont sortis aux USA avec le procédé Sensurround.

Les effets spéciaux de la série furent réutilisés dans le film à petit budget Space Mutiny réalisé en 1988, qui fut plus tard parodié dans Mystery Science Theater 3000 (inédite dans les pays francophones).

Un spin-off apparut plusieurs mois plus tard sous le titre de Galactica 1980. Malgré les audiences prometteuses du début, la série devint la victime d'une écriture plus que douteuse qui a été largement influencée par les clichés de science-fiction. La série fut descendue à la fois par les critiques et par les fans (à l'exception du dernier épisode). Galactica 1980 fut annulée après seulement 10 épisodes.

Malgré trois tentatives pour lancer une continuation sous forme de film ou de série (le projet Battlestar Atlantis de Glen Larson, le projet Battlestar Galactica: The Second Coming par Richard Hatch, ainsi que le projet Singer-DeSanto), il aura fallu environ 23 ans pour que les fans de Battlestar puissent enfin voir une nouvelle série, mais celle-ci se présenta sous la forme d'une version rebootée ou « réinventée » où le thème central fut conservé, mais une ligne scénaristique plus sombre ainsi que des changements notables concernant les personnages allaient montrer une nouvelle facette de l'univers Battlestar.

Les fans de la série originale ont aussi apprécié les nouvelles histoires (qui généralement faisaient abstraction des lignes scénaristiques de Galactica 1980) publiés dans plusieurs romans et bandes dessinées. Vers 2007, Dynamite Comics publie une bande dessinée de la Série Originale ainsi que plusieurs bandes dessinées basées sur la continuité de la Série Réinventée.

Notes

  • Par convention, la série Galactica de 1978 est appelé la Série Originale ou LSO (en majuscules) sur Battlestar.Wiki, par opposition à la Série Réinventée ou LSR, la série Battlestar Galactica de 2004 réinventée par Ronald D. Moore.

Voir aussi

Liens externes